Du 3 au 17 novembre 2018, le roi Guézo sera à l’honneur à travers différentes manifestations prévues pour le compte de la commémoration de son bicentenaire d’intronisation.

Le bicentenaire du roi Guézo ne passera pas inaperçu. C’est le défi que s’est lancé le comité d’organisation chargé de la préparation des manifestations entrant dans le cadre du bicentenaire de ce roi réformateur. 9è roi du royaume de Danxomey, le prince Gankpé devenu roi Guézo a règné de 1818-1858. L’ouverture des manifestations entrant dans le cadre de la commémoration de son bicentenaire se fera le 3 Novembre 2018 en présence du président Patrice Talon, les membres de son gouvernement et les autorités politico administratives. Les manifestations seront rehaussées par la présence majestueuse des rois venus de Nikki, de Djougou, de Porto Novo pour ne citer que ceux-là et la présence des autorités morales toutes confessions religieuses confondues. Un moment d’unité nationale pour permettra aux filles et fils du Bénin de boucher la jarre trouée pour porter plus haut le Bénin.

En prélude à ces manifestations, le comité d’organisation a lancé une collecte de fonds afin d’aider au financement du lancement de la célébration. L’argent collecté servira à inviter des historiens pour le colloque inaugural en 2018. Un programme de développement pour les entreprises, artistes et artisans d’Abomey sera mis en place autour des Palais du Plateau d’Abomey et Musée Guezo.

Selon le président du comité d’organisation, Dah Miminvo Yamongbé Guézo, l’organisation de ce bicentenaire serait un moment de grandes réjouissances, mais aussi de révélation sur les grandes actions accomplies par ce roi réformateur qui a pris beaucoup d’initiatives dans le sens du développement du Dahomey, l’actuel Bénin. Au titre des manifestations qui se dérouleront dans cinq villes, il y aura un vernissage d’exposition avec cinquante-huit tableaux résumant divers actes et prouesses accomplis par le roi Guézo, le rallye des amazones, un colloque scientifique sur l’œuvre du souverain, une foire commerciale, un festival de chants et de danses… Etc .

A en croire le porte parole du comité d’organisation, Constant Agbidinoukoun, la célébration du bicentenaire sera aussi l’occasion de restaurer et de mettre davantage en valeur les palais du roi Guézo qui se trouvent à Hounli, à Agbangnizoun et à Tindji. Cette commémoration sera également vécue à la fois comme un bilan et un festival de la culture nationale dont le but est la promotion culturelle et touristique du Bénin.

Au nombre de ces réalisations progressistes mises sur le compte du 9è roi d’Abomey, il est à retenir:

  • Le roi a interrompu par un coup d’Etat, une période de monarchie totalitaire;
  • Le roi a fondé l’armée des vaillantes guerrières appelées ”amazones” (ce fût au XVIII siècle),
  • Le roi a donné à la richesse de son royaume d’autres fondements que le commerce des esclaves, en développant la culture du palmier à huile afin de répondre à la demande européenne et en introduisant de nouvelles cultures d’origine américaine (maïs, tomate, arachide, tabac),
  • Le Danhomè devint sous son règne, un grand exportateur d’huile de palme et de tabac, entre autres produits agricoles.
Related Projects